L'AUDIT ET LE MANAGEMENT GÉNÉRAL

L’AUDIT

La mission d’audit doit être pratiquée par un intervenant extérieur à l’opération ; Elle a pour but de comprendre et de décrire de manière objective la situation dans laquelle le projet se trouve. Cette mission doit aussi permettre de formuler un ensemble de recommandations et de mesures correctives à appliquer pour satisfaire les objectifs fixés ou pour s’en rapprocher au mieux.

L’audit porte sur l’ensemble du projets et de ses intervenants. Il convient d’identifier et d’analyser en détail :

– Les méthodologies mises en place
– L’avancement des études
– L’avancement des commandes, des approvisionnements, des matériels et matériaux de construction et des équipement du projet
– L’avancement physique des travaux réalisés
– L’inventaire des travaux restant à réaliser
– La consistance entre l’état du projet et les objectifs fixés

L’audit doit permettre de recenser les actions de chaque intervenant et de fournir à chacun le cadre méthodologique de ses activités spécifiques. En outre, il formule :

– La définition de nouveaux objectifs à atteindre
– Les méthodes et moyens à mettre en œuvre pour atteindre ses objectifs
– L’estimation de la durée de la période nécessaire à la transition entre l’actuel et le futur mode opératoire
– L’ensemble des nouvelles dispositions contractuelles.

LE MANAGEMENT GÉNÉRAL DE L’ACTE DE CONSTRUIRE

La mission de management général s’exerce sur deux facteurs principaux susceptibles d’interférer sur le bon déroulement des projets :

– Au niveau de chaque opération, aux cotés des responsables de projets pour assurer la meilleure organisation, le suivi précis du déroulement et les prises de décisions indispensables : c’est un audit permanent.

– Au niveau des grands décideurs pour réaliser la synthèse des informations, l’anticipation et l’analyse des risques, la maîtrise de tous les paramètres de gestion globale des projets sur les aspects techniques et financiers.